Une chambre libre chez vous ? Louez votre pièce à un étudiant !

Vous avez une pièce qui ne sert pas beaucoup dans votre résidence principale ? Pourquoi ne pas la mettre en location à un étudiant afin d’obtenir des revenus supplémentaires ? Outre les bénéfices, cette alternative vous permet également de profiter des avantages fiscaux accordés par l’État. Avant de louer une chambre à un étudiant, voici plusieurs éléments à connaître.

Quels sont les avantages de la location à un étudiant ?

Le fait de louer une chambre à un étudiant présente un certain nombre d’atouts à commencer par la durée du bail. En effet, dans le cadre d’un contrat étudiant, la période de location peut être réduite à 9 mois non renouvelable. Le bailleur sera ainsi sûr qu’il récupèrera son bien au bout de cette période. Pour une location meublée par contre, le bail dure 1 an au minimum.

Idéale pour une location occasionnelle, la location à un étudiant permet au propriétaire de profiter d’une certaine assurance, car un étudiant est généralement cautionné par ses parents ou par des organismes dédiés. Dans ce cas, vous pouvez être sûr de toucher les loyers même si le locataire n’a pas beaucoup de moyens. Assurez-vous cependant qu’il dispose de bons garants avant de signer un quelconque accord.

La location d’une pièce à vivre à un étudiant permet au propriétaire de bénéficier d’un avantage fiscal prévu par l’État et versé sous forme d’exonération d’impôts. Celle-ci s’applique lorsque le bailleur s’engage à louer son bien meublé en contrepartie d’un loyer fixé dans des limites raisonnables.

Des avantages fiscaux en tirer !

La location d’une pièce à vivre à un étudiant permet au propriétaire de bénéficier d’un avantage fiscal prévu par l’État et versé sous forme d’exonération d’impôts. Celle-ci s’applique lorsque le bailleur s’engage à louer son bien meublé en contrepartie d’un loyer fixé dans des limites raisonnables.

Par ailleurs, les loyers perçus sont imposés comme des BIC (bénéfices industriels et commerciaux). Toutefois, si le montant brut des revenus annuels n’excède pas 76 300 euros, ce qui est souvent le cas, le bailleur peut opter pour un régime simplifié de micro-bic et profiter d’un abattement de 71 % sur les impôts.

Quelles sont les conditions de la mise en location de chambre pour étudiant ?

Afin de louer une chambre à un étudiant, la pièce en question devra répondre à plusieurs critères. Tout d’abord, la pièce meublée à louer doit se trouver dans la résidence principale du bailleur et disposer des équipements de confort minimum : lit, table, chaise, placard, luminaires, etc.

Par la suite, la chambre devra posséder une surface habitable de 9 m2 au moins ainsi qu’une fenêtre qui donne sur l’extérieur. Tous les équipements pour la cuisine et l’hygiène doivent être mis à disposition du locataire : ustensiles pour cuisiner, sanitaires (toilettes, lavabo, douche…), etc. Si la chambre n’est pas indépendante, c’est-à-dire non équipée d’une cuisine et d’une salle de bain, le bailleur devra partager ses espaces avec son locataire.

Bon plan immobilier : louez votre bien immobilier pendant le week-end et les vacances !
Louer sa maison pour un tournage : comment faire ?