Quelles sont les qualités d’un analyste financier ?

La carrière d’analyste financier est un poste ultra-spécialisé en finance. C’est un expert des sociétés cotées dont la mission principale est d’assurer la pérennité et le déploiement des activités de leurs employeurs. Il assiste les investisseurs à accomplir des transactions réussies sur la base d’indicateurs financiers, sociaux et économiques.

Les missions de l’analyste financier

Le rôle d’un analyste financier s’articule autour de trois activités principales qui sont la collecte d’informations, la formulation de recommandations et l’analyse des résultats. Dans un premier temps, il réunit toutes les sources, comme les documents et états financiers, pouvant servir de base à l’analyse. De plus, il examine la presse économique, communique avec les directeurs financiers et chefs de services, et recueille toutes les informations qui pourraient l’aider à estimer l’entreprise sous différents angles, telles que la rentabilité, restructuration et ressources humaines. Une fois, les informations nécessaires en main, l’analyste financier dans une banque interprète les données et définit la valeur de l’entreprise, qui est ensuite comparée à celle de ses concurrents. Son idée doit tenir compte du portrait général de l’industrie dans laquelle il excelle, tout en considérant les grandes tendances économiques. Enfin, sur la base de ses diverses analyses financières, cet expert évalue la valeur de la firme et ses perspectives de croissance, qui sont présentées sous forme d’études financières ou de notes. Les recherches qui en résultent lui permettent de faire des recommandations sur ce qu’il faut faire.

Ces différentes activités d’un analyste financier permettent d’assurer la santé et la croissance de l’entreprise en bourse. Néanmoins, ce n’est pas le seul domaine intéressé par ce profil, car les cabinets de conseil indépendants, les organismes d’investissement ou les institutions bancaires sont autant d’embaucheurs potentiels. En travaillant dans les banques, l’analyste financier banque joue une fonction de conseil auprès des administrateurs de portefeuille sur les opportunités d’investissement.

Les compétences et qualités de l’analyste financier

Les compétences requises pour une carrière d’analyste financier dans une banque sont variées. Il doit surtout avoir d’excellentes connaissances financières afin de lire et d’expliquer les comptes, bilans, et autres dossiers financiers et comptables. Il connaît aussi bien les normes comptables et les problèmes juridiques de la société tout en ayant une solide culture économique. De plus, ce professionnel doit posséder d’excellentes habiletés de communication orale et écrite afin de mieux interférer avec ses différents interlocuteurs et collaborateurs, et de véhiculer ses idées.

Sur le plan des qualités personnelles, les analystes financiers doivent également posséder un sens analytique ; un esprit de synthèse et de discrimination ; de la curiosité ; le souci du détail ; une bonne ténacité à la pression ; une capacité d’adaptation, une forte capacité de travail ; une réactivité et une ouverture d’esprit. Ce travail s’adresse généralement à des personnes expérimentées, par exemple en poste d’assistant pendant quelques années, ce qui peut être un bon tremplin pour les jeunes diplômés, car c’est une carrière très formatrice.

Les défis qu’affronte l’analyste financier

L’analyste financier doit suivre les mouvements du marché et les tendances de l’industrie pour estimer les performances des investissements et considérer les données collectées pour prédire les prouesses futures. Cette démarche s’effectue en examinant les dossiers et documents publics et en inspectant les états financiers de la société pour déterminer ses bénéfices, ses liquidités, sa solidité financière et son potentiel de gain. Se tenir au courant des tendances du marché signifie également passer beaucoup de temps à consulter les profils de l’industrie et des entreprises, ainsi qu’à garder un œil sur l’actualité financière. Par ailleurs, les recruteurs cherchent des analystes financiers expérimentés et sachant parler à la direction de l’organisation pour obtenir une image claire de leur santé financière et de leurs opérations internes. En outre, de nombreuses entreprises sont avides de nouveaux financements. Elles prospectent donc des experts dans les communications avec les investisseurs et habitués à travailler avec eux.

Les analystes bancaires adoptent la modélisation financière, qui consiste à employer des équations mathématiques pour prévoir les performances futures selon les performances passées, en considérant de variables comme l’inflation. La majorité des modélisations sont effectuées à l’aide de logiciels développés à cet effet. Ainsi, certaines offres d’emploi mentionnent que les postulants doivent maîtriser plusieurs outils informatiques.

Évolution professionnelle

Afin de devenir analyste financier, vous devez d’abord travailler pendant plusieurs années dans un poste d’analyste junior dans une banque ou une institution financière. La mission de gestionnaire de portefeuilles est aussi un formidable tremplin. Puis, après quelques années de pratique, les analystes financiers peuvent devenir auditeurs, contrôleurs de gestion, responsables de services, chargés d’études financières ou évoluer vers l’ingénierie financière. Le recrutement des analystes financiers se réalise à partir de Bac +5 en ingénierie, commerce, mathématiques, comptabilité, statistique, masters professionnels ou institut d’études politiques.

Pour devenir analyste financier dans une banque, il faut avoir une formation en comptabilité ou en finance. Posséder les compétences et les qualités les plus cherchées par les embaucheurs est également un atout majeur pour les aspirants analystes financiers. Sur Internet, vous pouvez découvrir plus de renseignements sur le sujet.

Départ à la retraite : comment bien préparer sa succession ?
Comment bien choisir son contrat d’assurance vie ?