Prêt bancaire : comment calculer l’intérêt composé ?

intérêt composé

Toutefois, pour concrétiser un projet personnel ou professionnel, il s’avère difficile de trouver des fonds pour commencer. C’est pour cette raison que de plus en plus d’individus se tournent en ce moment vers la demande de crédit bancaire. Cependant, pour passer par là, il s’impose d’abord de comprendre ce qu’est l’intérêt d’emprunt et son calcul. Cela représente en effet la rémunération de l’organisme qui accorde le prêt pour l’achat d’une maison ou pour d’autres projets. Il définit aussi des sommes que l’on touche lorsque l’on place de l’argent sur un produit d’épargne.  

À quoi servent les intérêts composés ?

Sachez que lorsque vous décidez d’emprunter de l’argent, l’établissement financier qui vous l’accorde doit se rémunérer. C’est là que les intérêts composés interviennent. En calculant convenablement les intérêts dus par l’échange de prêt, vous pouvez mesurer à peu près le coût de votre crédit. En effet, la somme que vous empruntez représente le capital. Vous allez ajouter à ce dernier la somme cumulée estimée grâce aux intérêts. En visitant ce site spécialisé, vous comprendrez au mieux comment cela fonctionne.

Par exemple, si vous voulez souscrire un crédit de plus de 300 milles euros pour l’achat d’une maison, le taux ne dépasse pas de 3 %. Vous allez rembourser de manière progressive la totalité de ce montant avec les intérêts que la banque exige. Le coût de ces intérêts varie selon le taux appliqué durant la demande de prêt. Mais l’intérêt composé ou même l’intérêt simple ne concerne pas uniquement un emprunt d’argent. C’est également valable pour les investisseurs qui décident de placer de l’argent sur un produit financier pour l’obtention d’une rémunération annuelle.

Le principe de l’intérêt composé

L’intérêt composé ne ressemble pas à un intérêt simple. Il se calcule en réalité sur la base inchangée du capital. Il s’agit plutôt d’une formule dans laquelle le montant pris en compte lors du calcul contient les intérêts précédents ainsi que tous ceux accumulés durant les dernières années. Cela inclut également les intérêts capitalisés, qui, chaque année, la somme considérée grandit avec les intérêts engendrés. Ainsi, plus le temps passe, plus vos intérêts augmentent. C’est d’ailleurs pour cette raison que la durée du placement y joue un rôle essentiel. Puisque les intérêts se transforment en capital, ils deviennent assez importants, quelque temps plus tard.

Le livret A se base sur ce principe. Par exemple, si vous placez 10 000 euros, avec une rémunération annuelle de plus de 0,75 %, la première année, vous allez toucher plus de 75 euros d’intérêts. Cette somme s’obtient par la multiplication de la somme placée avec le taux de rémunération (10 000*0,75). Au cours de la seconde année, le capital s’additionne et vous touchez 75,56 euros. Et à la troisième année, le coût atteint 76,13 euros.

Comment se passe le calcul des intérêts composés ?

Le calcul de l’intérêt composé semble beaucoup plus complexe. Afin de l’estimer pour de longues périodes, on doit se focaliser sur cette formule : C0 (1+j) n=Cn. Vous pouvez avoir des difficultés à suivre cette formule. Ne vous inquiétez pas, c’est assez simple. C0 représente le montant du capital initial, cela dit, celui que vous décidiez de placer au tout début. Dans la parenthèse (1+j), on parle de chaque année avec les intérêts prévus selon la rémunération. « n » est le nombre d’années de l’investissement. Et Cn se définit comme le montant que vous obtiendrez au final.

Si vous déposez sur votre livret A une somme de 10 000 euros, et que vous vouliez calculer l’intérêt composé pour 5 ans, le calcul se fait comme suit : 10 000*(1 +0,007 5)= 10 380,67. Vous aurez donc 380,67 euros d’intérêts pendant 5 ans.

Quelles sont les qualités d’un analyste financier ?
Qu‘est ce qu‘un placement financier sans risques ?